Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 10:04

Ci-dessous, extraits d'une page présentant le peintre Russe, Maxime Kantor, qui expose en ce moment au musée du Montparnasse. Ce peintre a visiblement été exposé par l'expresionisme allemand. Il dit également avoir été influencé par Daumier pour ses caricatures.

 

On pourra également conxsulter les liens suivants si l'on veut voir plus de tableaux et de caricatures de cet artiste, notamment son site officiel, en russe, très complet. Pour voir les tableaux, le site étant en cyrillique, cliquer sur la deuxième rubrique de la colonne de gauche. Pour les eaux fortes et caricatures, troisième rubrique.

http://www.maximkantor.com/ 

 

Pour une analyse de l'exposition, voir le lien ci-contdre : http://www.francetv.fr/culturebox/blog/le-blog-de-thierry-hay/les-oeuvres-satiriques-de-maxim-kantor-au-musee-du-montparnasse-89319

 

Maxime Karlovitch Kantor (en russe : Максим Карлович Кантор) peintre russe né en 1957 à Moscou, célèbre pour avoir écrit Outchebnik rissovania (Manuel de dessin), un livre controversé sur la Russie post-soviétique.
Il est le fondateur en 1983 du groupe de peintres Krasny Dom (Maison rouge).
Il publie un recueil d’essais, Medliennyé tcheliousty demokratii (Les mâchoires lentes de la démocratie) comparant la démocratie au totalitarisme1. Il écrit en 2009 le roman V tou storonou, qui compare la crise financière à un cancer.

“Le peintre”

Il fut « découvert » par l’Occident au début des années 1990 comme un peintre dissident.

“Le transporteur”.

Il n’a pas cessé de jeter sur la société russe post-soviétique le même regard sans complaisance. Entre 1999 et 2001, il crée une série de 71 eaux-fortes exposées publiées sous la forme d’un immense livre, accompagné de textes et intitulé Terrain Vague. Atlas (Wasteland. The Atlas).

“Le satire dans tous les sens”.

Maxim Kantor fait partie du milieu « underground » de Moscou.

Sa peinture traduit son expérience, du totalitarisme à la démocratie actuelle. Il dénonce le système mais il veut y apporter du changement. L’exposition se compose également d’une dizaine de peintures , toutes sur le thème d’une Europe en plein effondrement.

Maxim Kantor fait partie du projet « Satires dans tous les sens ».

Le Musée du Montparnasse part du principe qu’un artiste ne doit pas être brimé et surtout pas par la politique. Il se targue donc d’accueillir des artistes de toutes origines, avec ou sans visa, pour leur permettre de s’exprimer.

Soirées « 5 à 7 » « satires dans tous les sens » :

Repost 0

Texte libre

  

Paperblog

Catégories