Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 08:33
J'ai envoyé hier ce texte pour le jeu décrit ci-dessous et je ne le vois nulle part apparaître dans les textes de la communauté. Quelqu'un pourrait-il me dire comment faire ?
Mots à employer : cabine / favoriser / massacre / langage / lumière / accueil / ami / phénomène / patience / exquis.

Ce fut un massacre exquis, perpétré en plein jour, en pleine lumière, presque sur la plage.
Il ne me fallut pas faire preuve d'une grande patience pour parvenir à ce résultat extravagant, car en effet je pus rapidement fomenter mon forfait sordide un endroit très fréquenté, et faire en sorte que ma première victime fût sacrifiée sans que les baigneurs enserviettés, enparasolés et enplagistés ne lèvent la paille à l'aide de laquelle ils sirotaient langoureusement et néanmoins laborieusement leur drink phosphorescent ou ne détournent leur regard enraybané de l'article sur les phénomènes paranormaux au menu de la troisième page du quotidien régional.
Je décidai de sacrifier mon meilleur ami, dont je savais qu'il revenait d'un rendez-vous galant avec ma fiancée.
C'est un peu de sa faute aussi. Son surgissement inopiné et stupide dans ce décor de pacotille ne pouvait que favoriser ma soudaine lubie car juste au moment où je réfléchissai à la manière de sacrifier ma première victime, il vint à ma rencontre en direction de la cabine d'habillage que j'avais louée pour l'occasion, illuminé par un rayon mordoré l'irradiant de sa blancheur laiteuse. Cela faillit faire capoter mes plans en émoussant ma détermination, mais en même temps, ce halo de laitance diaphane me le fit découvrir pour ce qu'il était en réalité : un ange déchu, sexué, sans couronne d'épine, qui ne méritait nullement la dégoulinante mansuétude prévalant dans le langage des journalistes locaux couvrant, entre autres faits divers sans intérêt, les morts fulgurantes par hydrocution frappant certains baigneurs imprudents en cette période de l'année.
Je lui réservai un accueil chaleureux pour le mettre en confiance, le fit entrer dans l'habitacle muni d'une petite ouverture en forme de coeur -petite fente dérisoire, ne pouvant m'apitoyer-, comme on en trouve généralement dans les vestiaires de certains piscines municipales.
Je l'étreins d'une accolade dont il ne devait pas ressortir vivant. Il suffoca tout bêtement sous la pression de ma haine fraternelle et prodiguée de manière presque aléatoire.
Après ces brillants débuts dansma carrière criminelle, il me fallait désormais songer à la fiancée.......
Mais ceci est une autre histoire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kildar 03/09/2007 15:02

Bonjour,
C'est un peu laborieux pour réussir à déposer un com' sur tes articles mais persévérant j'y parviens.
Tout d'abord quand on clique sur le lien censé mener à ton articel on obtient ça :

L'article que vous avez demandé n'existe plus.
Vous pouvez revenir sur la page d'accueil du blog jcfvc, ou bien vous rendre sur http://www.over-blog.com/ pour effectuer une recherche.

Bref tu devrais remettre tout cela en ordre ça méliorerait le nombre de visites et de com' chez toi.
Surtout que cet article est bon, je pense que l'ami Faux Rêveur devrait apprécier.

Kildar 02/09/2007 12:06

Cet article apparaissant dans la liste de la Communauté tu peux en effacer l'entête et il y sera.
Peux-être as-tu mis une date de parution au 03/09/2007 ce qui fait qu'il sera pris en compte demain.

En tout cas n'hésite pas à revenir nous disgnaler tout problème.

Bonne journée à toi.

Texte libre

  

Paperblog

Catégories