Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 15:17

Cet article est reposté depuis leprincedesparquets.over-blog.com.

Avis de lecteurs

Quelques avis de lecteurs :

""Je viens de finir "Le prince des parquets salons", et c'est un plaisir d'avoir retrouvé enfin, pour une fois, le vocabulaire et les expressions qui ont accompagné notre enfance, à l'époque où l'école tentait (avec succès sans doute!) de nous apprendre la langue académique. Un Montluçonnais n'a pas besoin de note de bas de page pour comprendre " l'achabation"!

J'ai surtout aimé la restitution de l'ambiance, pas très gaie finalement, de cette époque dont je ne suis pas plus nostalgique que ne le sont les personnages du récit. Et pourtant -heureusement- tout ça n'empêche pas le rire : le départ pour le bal à Hérisson dans la bétaillère est un morceau de bravoure! Le personnage qui joue du cor dans les cafés en costume de chasse, et à qui on interdit l'entrée du parquet, n'est pas mal non plus... Félicitations donc pour ce superbe récit et tous mes remerciements pour ce savoureux moment de lecture,

Bien amicalement, R. D"

""J’ai été un peu long avant de répondre à tes mails mais j’ai une bonne excuse : je tenais à finir ton bouquin que j’ai évidemment acheté pour en parler en toute connaissance de cause.... Donc très intéressé ! C’est notre jeunesse, une partie importante de notre vie - et je ferai de nombreux parallèles avec ma petite vie personnelle - et je connais quelques-uns des personnages , ne serait-ce que” le pépé” qui sauf erreur de ma part, est de ma promo !

Les exploits de l’animal sont “pur jus” et je me souviens des conférences de presse données à une promo ébahie, le lundi au retour au bercail , concernant les saillies du week-end saupoudrées des arrêts phénoménaux du Yachine local !

J’aime ton style lequel pour parler des galipettes ne sombre jamais dans la vulgarité ..

Mais à la différence de bp de journalistes (vu les extraits) j’aime surtout la fin ! J’ai noté le côté homérique “ l’Ulysse des bouchures, le Pâris d’une illiade pour pauvres, l’Achille de province ...”

J’ai noté le Code soleil qui valait bien avec la “morale professionnelle”, le bréviaire du curé !!!

J’ai voulu voir une étude sociologique (toutes proportions gardées) sur ces années 60, une vraie réalité notamment sur cette misère sexuelle avant 68 ...

Mais je n’ai pas compris le fin but de “l’Idylle éphémère” C’est le seul passage de toutes ces histoires de fesses qui m’a véritablement ému et laissé avec des points d’interrogation l Qu’as-tu voulu dire ?

(PAS tout à fait exact la ligne du dessus; j’ai beaucoup aimé “ l’échinage à dérider les zones érogènes” ! ) Du pur San Antonio mec !"

R B

"J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture du "Prince des parquets-salon" la langue est savoureuse avec ce français mâtiné de bourdonnais. Sous ce langage cru se font jour des pointes de tendresse, de nostalgie et même de romantisme. L'humour est toujours présent ainsi que l'autodérision. Les ch'tits ne cachent-ils pas sous leur mépris des filles et leurs rodomontades un mal-être certain ? Malgré le thème récurrent ce n'est ni vulgaire ni grossier et particulièrement bien écrit. Ce livre mérite d'être lu et connu."

J M

Avis de lecteurs

Partager cet article

Repost 1

commentaires

Texte libre

  

Paperblog

Catégories