Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 11:45
Avis de lecteur

Un ancien collègue du lycée de Corbeil-Essonnes, où j'ai enseigné pendant 11 ans, m'a envoyé ce commentaire à propos de mon bouquin et m'autorise à vous en faire part. Je vous le transmets donc. Si vous avez lu mes élucubrations et si vous avez un avis sur le texte (négatif ou positif) il ne faut surtout pas vous gêner pour m'en faire part. En ce qui me concerne, tout avis, même critique est le bienvenu et vaut mieux que le silence.

"J'ai lu ton livre avec intérêt. Tu décris avec nostalgie ton Auvergne natale, la beauté des paysages, la chaleur des relations, les espoirs et les craintes de cette bande de garçons. Ils veulent vivre et ils ont peur de se retrouver trop vite enfermés dans le mariage, avec femme et enfants. C'est ce qui explique le système grotesque de points qui valident les "succès" dans les soirées : le but est de rappeler que les relations avec les filles ne doivent pas devenir "sérieuses"et que le groupe est là pour y veiller.

Le cas de "côtelette" est différent : il veut davantage, pas seulement repousser l'échéance du mariage, mais aussi voir le monde, vivre autrement. Pour cela, il a une arme : la culture et les études, mais cela risque de ne pas être suffisant, parce qu'il peut se retrouver instituteur dans un village perdu. Heureusement, il a l'Anglais...

Il est révolté contre ce destin, mais il n'en veut pas à ses parents. Au contraire, il a de la tendresse pour eux, et son désir de vivre autrement vient d'eux et ils l'approuvent. Peut-être pourrait-il leur reprocher de lui avoir donner ce désir sans la confiance et la joie de vivre qui lui manquent...

Ce récit m'a touché et je suis content de t'avoir retrouvé en le lisant."

Le "Moulin rouge" version champêtre

Le "Moulin rouge" version champêtre

Partager cet article

Repost 1

commentaires

Texte libre

  

Paperblog

Catégories